Epernay : découvrez l’histoire de l’Avenue de Champagne lors d’une balade nocturne

L’immortel Joe Dassin chantait « J’me baladais, sur l’Avenue, le coeur ouvert à l’inconnu, j’avais envie de dire  » bonsoir  » à n’importe qui. » Il parlait bien évidement de l’Avenue des Champs Elysées. C’est un peu ce sentiment lorsqu’à la tombée du jour, on remonte l’Avenue de Champagne. Touristes et visiteurs de la capitale du Champagne, sparnaciens en famille, remontent ou descendent les un peu plus d’un km de cette superbe avenue, riche d’un patrimoine architectural extraordinaire.

L’Avenue de Champagne est le siège de nombreuses maisons de Champagne, mais aussi de certains édifices publiques comme l’Hôtel de ville d »Epernay ou le Musée des Vins de Champagne et d’archéologie régionale.

Au Moyen âge, cet axe, un des principaux de la ville abritait déjà de luxueuses propriétés. Le Comte Thibaut II de Champagne y fit d’ailleurs construire l’hospice d’Orient, l’axe se nommant à l’Epoque « le Chemin de l’hôpital« .
Au XVIème siècle, le chemin devint le « Faubourg de la folie » en raison du caractère grandiose des propriétés. A la même époque, un réseau de caves est creusé sous l’Avenue, et les premières maisons de Champagne s’y installèrent à la fin du XVIIIème siècle.
La rue fut pavée en 1793 et devient alors le « Faubourg du Commerce« .

En 1849, une ligne de chemin de fer est installée parallèlement à l’avenue, et permet alors aux Maisons d’expédier et de livrer plus facilement leur Champagne en France, en Europe et au travers le monde ensuite.
C’est aussi à cette époque que l’on voit apparaitre certains bâtiments qui vont devenir des emblèmes de l’Avenue, comme le Château Perrier (devenu le Musée aujourd’hui), l’Hôtel Auban-Moët (L’hôtel de Ville) ou encore le Château de Pékin (le siège désormais du Champagne Comtesse Lafond).
Et c’est en 1925 que l’avenue prend son nom : Avenue de Champagne.


Pôle touristique de la ville et véritable vitrine pour les Maisons de Négoce, elle voit depuis quelques années, notamment depuis la nomination des Coteaux, Maisons et Caves de Champagne au Patrimoine Mondial de l’Unesco, et les efforts de la Mission inhérente, ainsi que ceux de la ville d’Epernay, le retour de vignerons ou coopératives pour une mise en lumière supplémentaire de leurs vins et savoir-faire.

Egalement, de nombreux bars à Champagne, certains éphémères, ouvrent de Pâques à septembre/octobre, l’objet d’un prochain article.

Elle accueille plusieurs événements tout au long de l’année comme , début décembre, les « habits de lumières », véritable fête sur 3 jours qui illumine pendant 3 jours la fabuleuse avenue, ou encore la soirée blanche le 14 juillet , les défilés de la Saint-Vincent en janvier, …

Petite balade nocturne, non exhaustive des maisons et vignerons représentés, mais qui vous donne une idée… pour un prochain séjour.

Plus d’informations :
>> https://www.epernay.fr/article/lavenue-de-champagne
>> https://www.champagne-patrimoinemondial.org/decouvrir/avenue-de-champagne-epernay


Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.